EPR



  1. Nouveau retard pour la mise en service de l’EPR

    Comuniqué à la presse Le 21 octobre 2015 Dans une lettre révélée par l’AFP, EDF a demandé  officiellement au ministère de l’Ecologie d’étendre jusqu’au 11 avril 2020, le délai de mise en service de l’EPR de Flamanville.Le décret autorisant la création du réacteur nucléaire de type EPR, sur le site de Flamanville publié le 11 avril 2007 est valable pendant 10 ans. En 2020, il sera dépassé de 3 ans. Initialement prévu en 2012, EDF avait pourtant annoncé il y a quelques semaines de nouveaux retards et  une mise en service fin 2018.Avec cette extension à 2020, l’entreprise anticipe donc déjà de probables retards supplémentaires! …

    Lire la suite
  2. Nouveau retard sur le chantier de l’EPR : chaque jour en plus, ce sont 3 millions d’euros qui s’envolent. Jusqu’à quand ?

    EDF a confirmé ce matin de nouveaux retards sur le chantier de l’EPR actuellement en construction à Flamanville dans la Manche. La mise en service du réacteur nucléaire est ainsi repoussée à la fin de l’année 2018 et le coût total de sa construction est désormais estimé à 10,5 milliards d’euros contre les 3,3 milliards prévus initialement. …

    Lire la suite
  3. De nouvelles révélations du Canard enchainé sur les défauts de la cuve de l’EPR.

    Dans une note révélée par le Canard enchaîné du 8 juillet 2015, l’IRSN (Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire) évoque des tests effectués lors de la fabrication de la cuve de l’EPR en septembre 2006. Les résultats de ces tests ont montré des anomalies qualifiées de « très sérieuses » par l’ASN (Autorité de sûreté du nucléaire ) en février dernier. Même avec les normes techniques datant de 1974, la cuve aurait été recalée. …

    Lire la suite